Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
KARATE DO SHOTOKAI   Tain Tournon yamato kan karaté do shotokai

la nature du SEIZA

22 Août 2009 , Rédigé par SERRE Publié dans #--ARTICLE( respiration -Seiza - trouver la voie...)

le SEIZA

vendredi 28 aout prochain, nous publierons un article sur le SEIZA,

contenus et raisons d'exister de ce qui apparaît pour beaucoup être un simple cérémonial d'entrée en cours.

ainsi au fil des semaines, nous développerons chaque éléments constitutifs d'un cours de karaté-do shotokai, faisant les liens indispensables entre les attitudes, et le DO.

gil SERRE.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Yves Thelen 23/08/2009 11:24

Merci pour ces réflexions pleines de bon sens.Peut-on, cependant, encore parler de la réalité sans exploiter les découvertes de la physique quantique, ou du moi sans évoquer les dernières conclusions de la neurobiologie ? Plus nos instruments fouillent le réel, plus celui-ci se réduit à des équations mathématiques, à des constructions mentales. Croire qu'il existe une réalité objective est une illusion, nécessaire peut-être. De même la notion de "moi": notre personnalité évolue d'instant en instant, notre corps interfère sans arrêt avec le milieu dans lequel il baigne et de multiples personnages s'affrontent au sein de ce que nous appelons notre "moi"...D'une certaine façon, les découvertes les plus récentes rejoignent ainsi la métaphysique bouddiste.Si cette approche vous intéresse, se reporter à l'ouvrage "Eveil à l'esprit philosophique" qui doit paraître chez L'Harmattan, fin de cette année... 

gil SERRE 23/08/2009 18:24


bonjour Yves et merci pour ton intervention,

la "réalité objective" ou peu importe le nom qu'on lui donne, existe, mais elle n'est pas intellectuelle (les équations sont inutiles), elle ne se perçoit pas avec le mental (l'esprit) ou le MOI
(mon individualité).

Elle "EST" quand le mental fait SILENCE.

si ce n'était pas le cas, le DO ne serait plus.

à très bientôt j'espère

je ferais bientôt paraître l'article sur le SEIZA, j'aimerais avoir ton avis.