Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
KARATE DO SHOTOKAI   Tain Tournon yamato kan karaté do shotokai

Généralités et analyses des postures ou positions de Karaté-do shotokai

29 Août 2010 , Rédigé par SERRE Publié dans #--TEXTE sur les POSTURES en KARATE-DO SHOTOKAI

Généralités et analyses des postures de Karaté-do shotokai

  P4050446

LES POSITIONS OU DACHI en KARATE-DO SHOTOKAI

 

 

La posture ou la position est toujours une situation d’équilibre à un instant « t ».

 

La posture a un objectif martial en karaté-do shotokai, c’est-à-dire qu’elle répond soit à une situation de défense, d’attente ou d’attaque. Et ce but martial a des conséquences sur la géométrie de la posture ou dachi. Par exemple sur kokutsu dachi, le poids du corps est porté de manière plus importante sur la jambe arrière, ce qui convient le plus souvent à une situation et à une action de défense. Nous verrions que c’est l’inverse pour la posture zenkutsu dachi.

 

Ainsi, avant de se lancer dans l’analyse détaillée de chaque posture de karaté-do shotokai, il convient de mettre en avant les principaux aspects que nous étudierons pour chaque posture ou dachi (ici 5 aspects).

 

Ø   Une posture doit être au service du processus respiratoire qui conditionne le dynamisme de l’énergie ou du KI du pratiquant de KARATE-DO (voir article de ce blog sur l’énergie). Ainsi, cet aspect influence la géométrie de la posture, afin que la respiration puisse s’effectuer dans les meilleures conditions (dégagement de la cage thoracique, axe vertical arrière du crâne-sacrum… bien entendu des variantes existent en fonction des postures).

 

Ø   Une posture de karaté-do shotokai est un équilibre à un moment donné (à un instant « t »). Ainsi, cet équilibre se matérialise par des points ou des zones du corps YIN (féminin, c’est-à-dire plus relâchés, plus ouverts, moins verrouillés…) et YANG (masculin, c’est-à-dire plus forts, plus verrouillés, plus « bloqués »…).

L’ensemble constitue un équilibre qu’il faut comprendre et contribue au maintien de la posture ou dachi.

Nous verrons qu’en périphérie d’une zone YANG s’installe une zone YIN.

(Exemple : en kokutsu dachi, la jambe arrière est plutôt YANG, la cage thoracique YIN pour faciliter le processus respiratoire etc.).

 

Ø   Une posture porte en elle des conséquences physiologiques et mentales.

 

Ø   Une posture ou dachi a une géométrie particulière et unique (une structure ou une forme).

Il convient de l’étudier.

 

Ø   Une posture répond à des objectifs martiaux, liés à des situations de combats différentes et cela a des conséquences importantes, entre autres, sur sa géométrie.

 

Ces aspects ne sont pas exhaustifs,

 

Nous passerons les principales postures de karaté-do au crible de ces aspects.

 

Gil SERRE.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article